Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté. Les bâtiments intelligents, ou Smart Buildings, sont la parfaite illustration de cette évolution. Ces structures innovantes utilisent la technologie pour optimiser leur fonctionnement, améliorer le confort des utilisateurs et réduire leur consommation énergétique. Mais que se passe-t-il quand nous intégrons les réseaux audiovisuels (AV) à cette dynamique? Voyons comment l’AV peut enrichir l’expérience du Smart Building.

Des réseaux informatiques aux réseaux AV

Depuis des années, les réseaux informatiques sont devenus une composante essentielle des bâtiments. Ils facilitent la transmission de données à haute vitesse, tant par fibre optique que par Wi-Fi. Mais ces réseaux ne se limitent pas à connecter des serveurs, des ordinateurs et des smartphones. Ils peuvent aussi intégrer des équipements AV modernes, permettant de nombreuses applications, comme l’affichage dynamique, la visioconférence, le pilotage de la lumière et bien d’autres. Le défi pour les services informatiques réside dans la gestion optimale de ces divers appareils pour garantir la fluidité des flux de données, notamment ceux de l’AV, connus pour leur gourmandise en bande passante.

© Luxul ProWatch Network

AV sur IP et Smart Building

Un Smart Building intelligent gère efficacement les flux d’énergie et d’air, optimisant la consommation et la disponibilité selon divers facteurs tels que l’occupation, la saison ou la température. La même logique doit s’appliquer aux flux AV. Les équipements AV connectés au réseau doivent être supervisés pour assurer le partage des données et les accès nécessaires, mais aussi pour faciliter la maintenance.

Lire également :  Tout savoir sur le SMPTE 2110 : le standard de diffusion AV sur IP
© Mago Console
© Optoma Management Suite

Des outils spécifiques permettent cette supervision. Cependant, ils sont souvent liés à un fabricant précis. Par exemple, la gestion de la distribution vidéo et KVM sur IP nécessitent un logiciel spécifique permettant de visualiser tous les encodeurs et les décodeurs. Dans le domaine de l’audio, des solutions similaires existent, comme Dante Domain Manager, qui fournit une interface unique pour la gestion des équipements audio connectés.

Cependant, cette diversité de solutions logicielles peut s’avérer complexe à gérer.

© Audinate Dante Domain Manager

Vers une interface unifiée pour le Smart Building

Pour véritablement intégrer l’AV dans le Smart Building, il faut imaginer des interfaces unifiées et intelligentes, capables de gérer l’ensemble des services du bâtiment. Qu’il s’agisse de la vidéo sur IP, de l’audio sur IP, de la climatisation, de la sécurité ou de la gestion des salles de réunion, ces services doivent tous cohabiter dans une seule et même interface.

La bonne nouvelle, c’est que de nombreux fabricants ont déjà commencé à ouvrir leurs interfaces grâce aux API, favorisant ainsi une plus grande intégration. Dans ce contexte, le rôle de l’intégrateur AV sera d’orchestrer tous ces domaines et de les insérer de manière transparente dans un système global existant ou à créer.

© Cohesion Interface

En somme, l’intégration des réseaux AV dans le Smart Building est non seulement possible, mais elle représente aussi une véritable valeur ajoutée pour ces bâtiments du futur.

Lire également :  Transformez votre salle de réunion avec IdeaHub Room et son pilotage tactile